Jordan Peterson

Si comme moi, vous vous mettez un jour à regarder les vidéos de Jordan Peterson sur Youtube, 2 options possibles s’offriront alors à vous. La première: un sentiment de malaise, le rejet de son discours puis le passage à l’une de vous vidéo favorite (compilation de chats, surf, humoriste… à vous de choisir). La seconde: un sentiment de malaise, le rejet de son discours puis le sentiment que derrière l’apparence froide et autoritaire de Peterson, se cachent des concepts en plein dans le mile (d’où le sentiment de malaise originel).

J’ai choisi la seconde option.

Au delà des sujets polémiques qui l’ont fait connaitre dans les médias et des interviews qui tentent de le faire passer pour un penseur masculiniste (mention spéciale à Martin Weill), Jordan Peterson est avant tout un psychologue clinicien ayant enseigné à Harvard pendant 4 ans avant de prendre un poste à l’Université de Toronto. Ses influences principales sont Carl Jung, Nietzsche, Dostoïevski, Jean Piaget et Freud.

Difficile de résumer en un article l’ensemble de ses concepts et pensées. Il est vrai que son discours résonne d’avantage chez les hommes. Probablement car il vient combler le vide de la psychologie masculine que l’on peut observer en comparant, par exemple, le volume de littérature dédié au développement personnel des femmes à celui des hommes dans un rayon d’une grande librairie.

Hâte de développer dans les prochains mois les différents thèmes que Jordan Peterson aborde dans ses vidéos et livres.

Voici un premier exemple de vidéo reprenant les codes présents dans Peter Pan (les films Walt Disney sont ses sources d’analyses favorites) pour aborder les difficultés et peurs des hommes pour grandir:

Thomas Vinet-Payot