On Yoga - The Architecture of Peace

Dans nos sociétés modernes, le yoga est devenu un paradoxe. Censé apporté un équilibre dans nos vies face à la dictature du paraître et de la consommation, il semble avoir fusionné avec ces concepts pour devenir une sorte de version prêt à porter de la spiritualité. Le tout au dépens de toute une population sincèrement dédiée à cette pratique ancestrale et essayant tant bien que mal de faire passer un message plus profond qu’un simple enchainement d’étirements.

Alors lorsque Netflix propose un documentaire nommé “On Yoga - The Architecture of Peace”, quelque chose en moi imagine déjà une avalanche de “namaste”, de “bienveillance” et d’autres clichés servis régulièrement sur Instagram.

Qu’il est bon (parfois) d’avoir tort!

Le documentaire suit Michael O’Neill, un photographe mondialement reconnu (pour être honnête je ne connaissais pas son nom…), qui après avoir découvert le yoga décide de rendre hommage à la pratique en photographiant de façon magistrale des maîtres notamment en Inde et au Tibet.

Le résultat, 1h30 d’images saisissantes portées par l’authenticité et le profond respect d’O’Neill pour ses modèles. Les paroles sont distillées avec sagesse, clarté et offrent l’occasion (rarissime) de se recentrer l’espace d’un instant sur ce qu’est le Yoga.

Le livre à l’origine de ce documentaire est également disponible chez Taschen et vaut le détour…

Thomas Vinet-Payot