Keiki Classic

Lorsque je pense compétition, je pense stratégie, notation, concentration. Même les situations les moins sérieuses que j’ai pu connaître laissaient planer cette énergie guerrière qui est à la base de toute confrontation.

Depuis 24 ans, Shane Dorian réussi l’exploit d’organiser une compétition où, l’esprit de communauté et d’entraide l’emporte sur l’individualisme et la victoire finale. Ici, les meilleurs surfeurs et surfeuses ne remportent pas nécessairement le plus beau prix. Des enfants de 10 ans s’offrent leur planche et des adolescents pleurent de joie en étant désignés représentant de leur communauté. Le tout sous les regard amusés et complices d’Ezekiel Lau, Kelly Slater ou encore Seth Moniz.

Le temps d’une journée, Banyan’s devient un terrain de jeu où enfants et adultes s’encouragent, se félicitent et savent qu’ils rentreront chez eux après une journée remplie de rires et de reconnaissance. Une compétition unique que l’on rêverait de voir se répandre partout dans le monde.

Mahalo to the Dorian Ohana.

Thomas Vinet-Payot